6 prénoms littéraires géniaux, mais impossibles à porter

prénoms littéraires
Pixabay

Certains prénoms, aussi mélodiques soient-ils, ne peuvent être prononcés sans que nous les rapprochions fatalement des héros de romans classiques ayant été baptisés de la sorte. Même si ce sont des noms de personnages que l'on adore, il est absolument inconcevable de les entendre dans notre monde réel. Pourtant, aussi curieux que cela puisse paraître, ils sont bien présents sur Prenoms.com, Journaldesfemmes.fr ou encore Magimaman.com. Voici les six prénoms qui nous semblent les plus stupéfiants. 

Cosette 

Un bien triste personnage que Cosette, la petite fille maltraitée créée par Victor Hugo dans son chef-d'oeuvre Les Misérables. D'ailleurs, son vrai nom n'était pas Cosette mais Euphrasie (pas beaucoup plus facile à porter, soit dit en passant...). Il existe bel et bien quelques centaines de Cosette en France aujourd'hui, même si elles se font âgées. L'on recense également une dizaine d'hommes nommés Gavroche, ainsi que quelques Fantine. 

Alceste 

Prénom d'origine mythologique repris par Molière pour nommer son protagoniste du Misanthrope, Alceste nous fait forcément songer à une personnalité insociable et désagréable. D'ailleurs, seul trois personnes ont porté ce prénom depuis 1890. 

Quasimodo

Quasimodo signifie "difforme", d'où ce choix fait par Victor Hugo pour baptiser le bossu de Notre-Dame. Choisir d'appeler son fils de la sorte nous semble plus cruel que de l'enfermer à vie en haut d'une tour ; pourtant, cinquante Quasimodo ont vécu en France, et parmi ces cinquante individus, dix-sept sont nés entre 1966 et 1990 selon notre source Filiae.com

Astérix et Obélix 

Les héros de BD de René Goscinny ont beau être extrêmement attachants, ils sont aussi étroitement rattachés à l'idée d'un gros bonhomme ayant bu trop de potion magique et d'un petit blondinet à moustache tout aussi bagarreur que son camarade. Le croiriez vous ? Il semblerait que des jumeaux aient bel et bien été baptisés Astérix et Obélix, selon un témoignage présent dans Journal des femmes. Même si la rumeur prête à sourire, mieux vaut tout de même espérer qu'elle est erronée... 

Cyrano

Le personnage d'Edmond Rostand a beau être des plus héroïques et émouvants, il n'empêche qu'on associe toujours ce nom à un nez proéminent. Et si en plus l'enfant en a réellement un, les moments de gêne ne seront jamais bien loin... Quatre enfants ont été baptisés Cyrano en 2006, d'après les statistiques du Journal des femmes

Humbert

Pour ceux qui ont lu Lolita de Nabokov, le prénom Humbert nous rappelle aussitôt le protagoniste, qui s'avère être un vieux pédophile et ravisseur d'enfant... Ce prénom nous choque en ce qu'il nous rappelle cet homme qui profite de la naïveté d'une enfant pour la droguer et la violer dans son sommeil dans un hôtel miteux... Pas besoin d'aller plus loin pour comprendre le peu de popularité du prénom. 

 

Pour aller plus loin... 

> Découvrez toutes nos Anecdotes insolites  

> Explorez notre rubrique Lecture