Rencontre avec Rebecca Dautremer, illustratrice pour petits et grands

Rebecca Dautremer
© DR

Rebecca Dautremer, c’est des milliers d’ouvrages vendus, dont un grand nombre sont traduits et présents de l’Asie de l’est à l’Amérique du sud en passant évidemment par l’Europe. Rebecca Dautremer c’est un prix Sorcière remporté en 2004 pour un livre qui a failli ne jamais voir le jour. Rebecca Dautremer c’est cette artiste talentueuse, discrète, admirée par de très nombreux lecteurs qui trépignent d’impatience en attendant son prochain ouvrage. Rebecca Dautremer c’est cette personne vêtue de converses, jean et gilet qui, en toute simplicité, a accepté de donner de son temps pour revenir sur son parcours et ses projets. C’est à Aix-en-Provence, sous un magnifique soleil d’octobre, que la rencontre eu lieu. Et c’est également à Aix-en-Provence que « Mes petits papiers », l’exposition des originaux de Rebecca Dautremer est visible à l’Ecole Intuit. Lab, 17 Rue Lieutaud, jusqu’au 17 octobre.

Rebecca, vous entamez une série de rencontres, dédicaces, expositions de vos originaux, que représente pour vous cet aspect de votre métier d’illustratrice ?

Une séance de dédicaces, c’est l’occasion de rencontrer les libraires qui travaillent toute l’année avec mes ouvrages. C’est évidemment aussi un moment de rencontre, de partage et d’échange avec les lecteurs de tous âges.

Lors d’un vernissage c’est un peu différent. Ce sont essentiellement des lecteurs (ou pas encore d’ailleurs) adultes que je rencontre. Je sais que mes livres ne sont pas lus uniquement par des enfants et que de nombreux lecteurs sont adultes. Une exposition d’originaux, c’est l’occasion pour eux de découvrir mon travail différemment, sous un autre angle, mais aussi de pouvoir acquérir un dessin original pour ceux qui le souhaitent.

Votre prochain livre, « Cavale » paraît dans quelques jours, il s’agit d’une collaboration avec Stéphane Servant. Pouvez-vous nous en dire plus en attendant de le découvrir ?

C’est une histoire surprenante et inhabituelle. Elle traite du temps qui passe, de la mort. Les illustrations sont plus sombres. Ce fut assez exceptionnel d’illustrer ce texte et je pense que ce livre va plaire, en tout cas, il me plait et j’ai pris plaisir à le faire.

Exposition Rebecca dautremer

Vous avez collaboré avec plusieurs auteurs, comment viennent ces collaborations ?

J’ai fait beaucoup de livres avec mon mari donc évidemment dans ce cas les projets naissent en se disant, tiens si on faisait ça ou plutôt ça. C’est plus facile car je peux me permettre plus facilement de lui demander de faire quelques ajustements de texte en fonction des images que je projette. J’ai souvenir de lui avoir demandé à quatre reprises de modifier son texte !

Certaines collaborations naissent au téléphone en prenant des nouvelles d’un ami et de son travail en cours et en lui donnant quelques idées. Ces « idées », ces petites annotations dans les marges, déboucheront sur un ouvrage commun. C’est précisément ce qu’il s’est passé avec Philippe Lechermeier pour « Journal secret du Petit Poucet ».

Vous avez un projet en cours qui sortira l’année prochaine, pouvez-vous nous en dire plus ?

Oui, mon prochain album, « Jacominus », sortira l’an prochain à l’automne. Normalement je ne serai pas en retard ! Il s’agit d’un livre dans lequel les personnages sont tous des animaux et le personnage central, un lapin. Je pensais à l’œuvre de Béatrix Potter et j’ai eu envie de partir dans ce sens. Au début, je pensais faire des images plutôt « simples » puis le naturel est revenu au galop et les traits sont devenus plus sophistiqués. Ce sera dans tous les cas, l’histoire d’un lapin et de la vie, c’est large ! A travers ce personnage, j’ai envie d’aborder différents thèmes, des questionnements presque philosophiques...

Des collaborations prévues ?

Non. Je m'apprête à travailler seule pour mes prochains ouvrages. Etre auteure et illustratrice donne évidemment une plus grande liberté mais je trouve également que mon travail est plus abouti. C’est pourquoi je me dirige plus dans ce sens.

 

En attendant de pouvoir se plonger dans le prochain ouvrage « Cavale » de Rebecca Dautremer qui sortira le 25 octobre ou encore de se délecter des histoires de « Jacominus » l’an prochain, nous pouvons lui dire « Merci Rebecca ! Vous sublimez les mots ! ».

 

Pour aller plus loin...
> Explorez notre rubrique Actus 
> Découvrez nos Interviews d'écrivains 

Tags: