Qui est Pauline Delabroy-Allard, Prix du Style 2018 ?

Pauline Delabroy-Allard
© Delphine Chanet

Les prix littéraires continuent de pleuvoir… Et le Prix du Style nous a révélé une belle surprise en ce mardi 20 novembre 2018 puisque la lauréate ne figurait pas parmi les auteurs de la seconde sélection. 

30 ans et triplement lauréate pour son premier roman

Pauline Delabroy-Allard réussit un magnifique coup triple avec son tout premier roman ! La jeune auteure de 30 ans, déjà lauréate du Prix des Libraires de Nancy et du Prix Envoyé par la poste, vient de remporter la quatorzième édition du Prix du Style. L’ambition de ce Prix : récompenser une qualité stylistique impeccable, une très grande maîtrise de l'écriture. Parmi les autres ouvrages en lice, Frère d’âme de David Diop.

Ça raconte Sarah, récit d'une passion amoureuse étourdissante entre deux femmes, figurait déjà dans la sélection du Prix Goncourt. Voici le résumé qu'en fait l'éditeur (Editions de Minuit) : 

Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d'une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l'allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l'étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d'une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole : S.

"L'écriture n'est pas un loisir, c'est une nécessité" 

Lors de son interview accordée au Nouveau Renacle, Pauline Delabroy-Allard raconte qu'elle est professeur documentaliste dans un lycée et qu'elle élève seule son enfant. Aussi le temps d'écrire semble-t-il relever de la gageure. Pourtant, l'auteure confie qu'elle n'hésite pas à perdre quelques heures de sommeil en se couchant tard et en se levant plus tôt pour poursuivre le processus d'écriture. Selon elle, "l'écriture n'est pas un loisir, c'est une nécessité".