Pascale Marcaggi

Kamel Daoud : «A dix ans, je savais exactement comment on embrassait»

Kamel Daoud

Il parle comme il écrit. Et comme il est : le froid qui a saisi Paris transforme le Parisien lambda en montagnard emmitouflé. Lui arrive d’Algérie en veste et chemise d’un blanc impeccable, avec un soin porté aux manchettes. Quelque chose de racé, chez Kamel Daoud, jusque dans sa façon de s’asseoir. Cette « tension physique » dont il parle pour écrire, elle est là.

Pages