10 tombes d'écrivains immanquables à Paris

les tombes immanquables des écrivains
© DR - sépulture d'Alfred de Musset

À toi ô voyageur thanatophile, qui goûte les déambulations entre les tombes… et aux autres ! En cette veille d’Halloween, parcourons ensemble les grands cimetières parisiens pour mettre en lumière les dernières demeures de nos écrivains. Découvrons des sépultures mythiques, insolites, élégantes ou modestes.

Le Père-Lachaise

Le Père-Lachaise, the (last) place to be ! Ce labyrinthe de sépultures parsemé d'arbres abrite moultes dépouilles de femmes et hommes de lettres : Marcel Proust, Apollinaire, Balzac, Nerval, Beaumarchais, Bernardin de Saint-Pierre, Antoine Blondin, Colette, Daudet, Musset, Radiguet, Oscar Wilde…

Oscar Wilde

tombe oscar wilde

La deuxième tombe la plus branchée du Père-Lachaise, après celle de Jim Morrison ! Classée monument historique, la sépulture de l'auteur du Portrait de Dorian Gray est surmontée d'un sphinx ailé et nu, représentation de l’un des poèmes d’Oscar et dont le visage aurait les traits du romancier. Une œuvre à la fois admirée et jugée provocante, signée par le sculpteur expressionniste Jacob Epstein. Ici, le rituel à la mode consiste à embrasser la pierre au rouge à lèvres pour laisser une trace de son passage. Depuis 2011, de grandes vitres la protègent de ces baisers qui la dégradent… En 1961, le sphinx a été victime d'une regrettable mutilation : deux touristes venues d'outre-Manche lui ont fracturé le membre viril un peu trop proéminent. Le scandale n’est jamais loin avec l’impertinent Oscar, jusque dans la tombe !

Marcel Proust 

tombe marcel proust

L’auteur de À la recherche du temps perdu la joue sobre : il repose sous une simple pierre de marbre sombre. Il gît là avec la famille : papa, maman, frérot et la belle-sœur. Répertoriée parmi les soixante-dix « sépultures des personnalités les plus demandées » du plan aimablement fourni aux visiteurs, elle est loin de compter parmi les tombes les plus cultes ! La tradition veut que l’on dépose des madeleines sur la tombe de Marcel, dont la célèbre madeleine l’aura mené à l’écriture de son œuvre majeure. « Il n’y a peut-être pas de nos jours de notre enfance que nous ayons si pleinement vécus que ceux que nous avons cru laisser sans les vivre, ceux que nous avons passés avec un livre préféré » a-t-il écrit avec cette plume minimaliste qui le caractérisait…

Honoré de Balzac 

tombe balzac

L’auteur de la Comédie Humaine ne rechignait pas àbaguenauder au Père-Lachaise. Il y enterre d’ailleurs la plupart de ses héros, décrivant à plusieurs reprises le cimetière dans son œuvre. Il est inhumé avec son épouse polonaise, la comtesse Evelyne Hanska. La tombe est surmontée d’un buste à l’effigie de l’écrivain, sculpté par David d’Angers et dédicacé « A son ami Balzac ». Elle est ornée d’une plume et d’un exemplaire en bronze de l’œuvre de sa vie, la Comédie humaine...

Alfred de Musset

tombe musset

Celle-ci cumule les détails élégants ! Un buste (là encore !) en marbre blanc, une branche de laurier, une palme, une lyre, une plume. Sur le fronton de sa sépulture, un médaillon représente la tête de Minerve, symbole de l’Institut de France. Le poète romantique repose auprès de sa sœur et sous un saule, selon sa dernière volonté exprimée dans son élégie Lucie, gravée ici en forme d’épitaphe : "Mes chers amis, quand je mourrai, Plantez un saule au cimetière, J'aime son feuillage éploré, La pâleur m'en est douce et chère, Et son ombre sera légère, A la terre où je dormirai."

Le cimetière des Batignolles

Le cimetière des Batignolles, très largement ignoré, le plus mal aimé des grands cimetières parisiens. Il mérite quand même le détour car il offre aux promeneurs et aux amateurs d'art funéraire un spectacle bucolique, particulièrement à l'automne lorsque les marronniers deviennent ocres... Déprimant vous dites ?!

André Breton

tombe andre breton

Une tombe toute simple surmontée d’une Stella Octangula, autrement dit octaèdre étoilé, autrement dit projection volumique de l’étoile à 6 branches, qui se trouve être le symbole de la pierre philosophale… Intrigant non ? Tout cela est donc en lien avec l’alchimie, qui a constitué une part importante du travail de l’écrivain, par ailleurs pape du surréalisme. Les mots gravés en lettres dorées sur la dalle funéraire, "Je cherche l'or du temps", sont extraits d’un des textes majeurs de Breton, Introduction au discours sur le peu de réalité. Mais vous le saviez, n’est-ce pas ?

Le cimetière de Montparnasse

Montparnasse, c’est le cimetière des belles lettres… Sartre, Beauvoir, Gainsbourg, Maupassant, Duras, Desnos y sont enterrés. Nos écrivains ont eu toute leur vie pour fignoler une épitaphe ou ont laissé à leurs admirateurs le soin de customiser leur rectangle éternel. Parfois sobre !

Charles Baudelaire

tombe baudelaire

Même après sa mort, le poète maudit n'eut pas de veine : l'auteur des Fleurs du Mal, est enterré dans la même tombe que sa mère... et que son beau-père le général Jacques Aupick, qu'il haïssait. Pour le consoler de cette éternelle promiscuité (le corps de Baudelaire, paraît-il, repose en sandwich entre ses deux co-inhumés...), des centaines de pèlerins viennent chaque année glisser des poèmes dans les interstices de la pierre tombale. Elle est aussi un haut lieu de rendez-vous de la jeunesse gothique. Plus loin dans le cimetière, un impressionnant cénotaphe a été érigé en l'honneur du poète : un gisant surmonté d’un buste du poète grimaçant et méditatif à la fois, agrippé par une chauve-souris. 

Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir

tombe sartre beauvoir

L’une des tombes les plus visitées du cimetière.  Elle est couverte de baisers… Simone et Jean-Paul ont souhaité être réunis pour l’éternité et ont préféré une tombe zen, discrète, sans fioritures, juste parsemée de marrons et de pommes de pins par les fans. Modeste donc mais bien placée : juste à l’entrée… Inratable !

Marguerite Duras

tombe duras

Dans un recoin qui la met bien à l’abri, la tombe de l’écrivaine et dramaturge française est constamment recouverte de stylos. C’est gai, coloré, naïf, enfantin… Il y a même une marguerite au bas du pot de fleur, comme un portrait inversé. On aime !

Robert Desnos

tombe robert desnos

Pourquoi une bouée sur une tombe ? « Vous mettrez une bouée sur ma tombe. Parce qu'on ne sait jamais ». Ainsi écrivait Desnos pour clore Les grands jours du poète, un poème de 1927. Dans un autre texte, la Tour de la tombe, il comparait aussi la mer à la mort et l’océan à l’oubli… La modeste sépulture dont le nom s’efface avec le temps, serait difficile à trouver sans les petits cailloux déposés par les admirateurs du poète surréaliste…

Le cimetière de Montmartre

Moins vallonné et plus intimiste que le Père Lachaise, planté de nombreux arbres, le cimetière de Montmartre (par ailleurs ancienne carrière de plâtre) donne lieu à une visite pleine de charme, imprégné de romantisme et regroupant de belles œuvres d’architecture funéraire.

Emile Zola

tombe zola

C'est une des plus belles sépultures du cimetière : un monument en marbre rouge surmonté d’un buste en bronze de l’auteur de Germinal. On ne peut pas la manquer, elle surplombe majestueusement le carrefour proche de l’entrée. C'est aussi l’une des plus visitées, bien que Zola ne l'ait habitée que quelques années avant d’être panthéonisé…

 

Pour aller plus loin...

> Explorez notre rubrique Ecriture 

> Découvrez toutes nos Anecdotes insolites

 

Images : Pinterest / droits réservés