Du roman à la BD : Celine par Christophe Malavoy

Celine Dr Destouches BD Malavoy
© Couverture de "La cavale du Dr Destouches", édition Futuropolis

Adapter une oeuvre de Louis-Ferdinand Céline, quel défi ! Beaucoup ont rêvé de mettre en image l’œuvre de l’écrivain maudit, que ce soit au cinéma ou à la télévision, mais bien peu ont réussi. En effet, comment retranscrire ce bouillonnement intellectuel, cette écriture rageuse, brillante, désespérée, fascinante ?

Une trilogie de Celine adaptée en BD

Christophe Malavoy est parvenu à relever le défi en 2015 en créant La cavale du Dr Destouches (éditions Futuropolis), basée sur une trilogie de Celine (D’un château à l’autre ; Nord ; Rigodon). Cet excellent comédien, connu notamment au cinéma pour Péril en la demeure, De guerre lasse ou Association de malfaiteurs, est également l’auteur du livre Parmi tant d’autres, qui relate avec sensibilité l’agonie de son grand-père lors de la première guerre mondiale.

Malavoy

Grand admirateur de l’écrivain, il a eu l’idée de raconter la fuite de Céline de Paris à l’été 1944, vers Sigmaringen, Berlin et le Danemark, en s’inspirant des trois romans de l'auteur, D’un château à l’autre, Nord et Rigodon. Il souhaitait au départ en faire un film, mais devant la frilosité des producteurs vis-à-vis de cet écrivain si controversé, il décide d’en faire une adaptation en bande dessinée.

Les frères Brizzi : après Disney, Celine... 

Il s’adjoint pour cela aux frères Gaëtan et Paul Brizzi, deux dessinateurs qui ont travaillé pendant plusieurs années aux studios Disney. Le trio travaille pendant deux ans d’arrache-pied, pour livrer finalement une des plus belles bande dessinée de ces dernières années. La noirceur du fusain donne toute sa dimension à l’album, alternant des paysages de châteaux majestueux ou de villes détruites avec des « trognes » et des personnages croqués sans concessions.

BD Celine La cavale du Dr Destouches

A la rencontre du Dr Destouches

Mais c’est surtout le scénario qui fait de cet album une vraie réussite : Malavoy ne parle pas de l’écrivain Céline, il cherche avant tout à nous faire découvrir Louis-Ferdinand Destouches, ce médecin sans illusions, lucide sur le monde qui l’entoure et une humanité qu’il honnit, au regard désabusé et moqueur, mais également profondément humain, toujours sensible à la souffrance de l’autre. Il s’agit d'un véritable road-movie délirant, où le rire et le grotesque côtoient la misère, où le pathétique croise le fantasmagorique.

BD Celine La cavale du Dr DestouchesBD Celine La cavale du Dr Destouches

Le comédien précise : « On peut se permettre en BD plus de choses qu’au cinéma, il y a une plus grande liberté d’invention et d’audace. Je trouve que le dessin est un support idéal pour retranscrire son délire, sa folie. Céline, c’est très fellinien ; c’est la poésie, la démesure, la caricature… » Un choix d’autant plus gagnant quand on sait que Céline aimait bien le dessin, s’y essayant de temps en temps.

BD Celine La cavale du Dr DestouchesBD Celine La cavale du Dr Destouches

L'épouse de Celine était de mèche !

Christophe Malavoy a rencontré régulièrement Lucette Destouches (105 ans !) au pavillon de Meudon, pour mieux connaître celui qui fut son époux pendant dix-huit ans. Ces rencontres ont renforcé son admiration pour l’écrivain : « Rien de lourd ni de vulgaire chez Louis-Ferdinand Céline. Non. Beaucoup d’audace, de vérité, d’amour, de révolte, une infinie tendresse. Tout se conjugue loin de la normalité, de la routine et de la morale prête à dresser les bûchers, indifférente à la misère du monde… ». 

Il dédie d’ailleurs cet ouvrage à Lucette Destouches : « Il y a chez elle une chose que les humains devraient cultiver chaque jour, source de bien-être et d’énergie, et sans laquelle la vie ne peut avoir ni grandeur ni panache, une chose indispensable à toute joie comme à toute gloire : le renoncement de soi ».

 

Pour aller plus loin...

> Découvrez notre article 45 BD incontournables à lire

> Explorez notre rubrique Lecture