Ces écrivains morts trop jeunes

John Keats
Portrait de John Keats réalisé par William Hilton (1822)

Antoine, Arthur, Guillaume et les autres… Ces auteurs sont morts prématurément, laissant derrière eux une œuvre géniale. Tour à tour poètes maudits ou écrivains flamboyants, leur vie fut aussi brève qu’intense et leurs écrits auront marqué la littérature occidentale. Ils ont d’ailleurs eux-mêmes inspiré de nombreux films et romans !

Saint Exupéry

Antoine de Saint Exupery

L’auteur du Petit Prince a toute sa vie été animé par ses deux passions, l’aviation et l’écriture. Ses voyages au Sénégal et en Amérique du Sud pour l’Aéropostale lui inspirent ses récits Courrier sud et Vol de nuit. Le 17 juin 1944, à 44 ans, il décolle depuis la Corse pour une mission de reconnaissance photographique et disparaît en mer le 31 juillet au large de Marseille. Le Petit Prince (succès interplanétaire !), illustré de ses propres aquarelles, est publié en 1943 à New York puis en 1946 en France.

Arthur Rimbaud

Rimbaud

L’ « effrayant poète de moins de 18 ans » -dixit Verlaine- n’a en effet que 16 ans lorsqu’il écrit le Dormeur du Val et 17 ans son chef d’œuvre le Bateau ivre, récit exalté d’un voyage sur les flots. Une courte vie tumultueuse et romanesque amène l’enfant prodige, poète génial, être révolté, à vivre une histoire d’amour orageuse avec Verlaine puis à errer dans toute l’Europe, délaissant alors la littérature. Amputé de la jambe à Marseille, il meurt d'un cancer généralisé le 10 novembre 1891, à l’âge de 37 ans.

Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire

Né de père inconnu, il transforme le douloureux secret de cette naissance en vertu créatrice. Ses recueils Alcools, Calligrammes, Poèmes à Lou ont fait de lui l’un des principaux poètes du début du XXe siècle. Amoureux passionné et souvent éconduit, ses rencontres - notamment avec la peintre Marie Laurencin- marquent l’ensemble de son œuvre. Chantre de toutes les avant-gardes artistiques, notamment le cubisme, ami et complice de Picasso, Cocteau, il incarne la transition qui s’est opérée dans la poésie française entre 1900 et 1920, du symbolisme au surréalisme. Engagé dans la guerre de 1914, il est gravement blessé mais c'est la grippe espagnole qui l'emporte en novembre 1918. Il a 38 ans.

John Keats

John Keats

Il est l’un des poètes romantiques anglais les plus importants de sa génération, aux côtés de Lord Byron et Percy Bysshe Shelley. Il célèbre la solitude, la nuit, la nature sauvage synonyme de liberté et de pureté, la Grèce antique… Lyrisme, quand tu nous tiens ! Son plus long poème, Endymion, inspiré de la mythologie grecque, recevra des critiques très négatives. Lorsqu’il débute la rédaction d’Hyperion, sa dernière grande œuvre, une tuberculose naissante l’affaiblit. Pour se soigner, il gagne l’Italie. Il meurt de la tuberculose à Rome le 24 février 1821, âgé d’à peine 25 ans.

Howard Phillips Lovecraft

Lovecraft

Il a une bonne tête, non ? « Le plus grand artisan du récit classique d'horreur du vingtième siècle » selon le maître du genre, Stephen King himself ! Auteur singulier, admiré par Michel Houellebecq -qui lui a consacré un essai, cet écrivain américain est célébré pour ses récits fantastiques, horrifiques et de science-fiction, notamment pour le fameux Mythe de Cthulhu. Créateur d’un univers profondément pessimiste et cynique, peu lu de son vivant, sa réputation évolua au fil des décennies et il est aujourd’hui considéré comme l'un des écrivains d'horreur les plus influents. Ce grand misanthrope (il savait néanmoins, paraît-il, faire des blagues…) est mort à 47 ans.

 

Pour aller plus loin...
> Découvrez toutes nos Anecdotes insolites
> Explorez notre rubrique Ecriture