Ces écrivains qui sont devenus... des personnages romanesques !

écrivains devenus personnages romanesques
© Portrait d'Edgar Allan Poe - DR

Ils sont passés de l'autre côté du décor : certains écrivains sont si énigmatiques qu'ils ont été transformés par leurs pairs en de véritables héros de fiction ! Attention, ne vous méprenez pas : nous ne parlerons pas de biographies ici mais bien de purs romans mettant en scène des auteurs célèbres pour mieux les toucher du doigt. Comment ne pas résister à la tentation de redonner vie à Molière, Jules Verne ou Freud ? Les auteurs contemporains ont choisi de rendre hommage à leurs prédécesseurs de cette belle façon, et nous ne pouvons que les en applaudir. A présent, place aux vedettes ! 

Miguel de Cervantès

Le Barbaresque

Olivier Weber, lui, a opté pour un récit avec l'auteur de Don Quichotte comme narrateur de sa propre histoire. Le Barbaresque (éditions Flammarion) relate un épisode peu connu de la vie de Miguel de Cervantès : alors qu'il n'a que vingt-huit ans, l'écrivain se fait capturer par des pirates à Alger en 1575, au retour de la bataille de Lépante où Cervantès perdit une main au combat. Lors de sa capture, il tombe éperdument amoureux d'une belle princesse nommée Zohra...

Molière

Le roman de Monsieur Molière

Amoureux du théâtre, ce génie de la littérature russe qu'est Boulgakov s'est amusé à nous romancer la vie du sieur Molière, en s'inspirant de toutes ses biographies, mais aussi en imaginant les scènes que Molière aurait pu vivre et qui pourraient bien s'avérer tout aussi comiques que ses pièces. Une véritable déclaration d'amour au dramaturge.
Dans la catégorie littérature jeunesse, on trouve aussi le roman de Marie-Christine Helgerson, Louison et Monsieur Molière. Très bien documenté, ce petit livre permet aux enfants à partir de dix ans de découvrir la vie de Molière de façon ludique.

Edgar Allan Poe

Je vous apprendrai la peur

Dans Je vous apprendrai la peur (éditions Actes Sud), Nikolaj Frobenius nous relate la vie romancée du célèbre Edgar Allan Poe en Amérique au début du XIXe. Intrigué par les derniers mots de Poe avant sa mort - celui-ci aurait mentionné le nom de "Reynolds" avant de lâcher son dernier soupir - l'auteur norvégien a mélangé réalité et fiction dans l'ultime but de donner un sens à cette dernière parole. L'atmosphère générale du récit est sombre, macabre : elle n'est pas sans nous rappeler les nouvelles de Poe lui-même, qui fut tant critiqué de son vivant pour sa plume sanglante.

Jules Verne

le mystère de la chambre obscure

L'écrivain Guillaume Prévost a choisi de nous emmener à l'Exposition Universelle de Paris en plein milieu du XIXe siècle, sous Napoléon III, aux côtés d'un certain Félix de Montagnon et du jeune Jules Verne. Ce dernier se fait détective le temps d'une enquête afin de venir en aide à son ami reporter. Ecrivain en herbe encore timide et complexé, il voue une admiration sans bornes à Gérard de Nerval et Edgar Poe. Le mystère de la chambre obscure (éditions 10/18) se veut donc un polar original nous narrant l'enquête du jeune Jules. On adore le concept !

Rudyard Kipling

le mariage de kipling

L'auteur du  Livre de la jungle fut une véritable Muse pour François Rivière, à tel point que le biographe et romancier décida d'en faire son protagoniste dans Le mariage de Kipling (Flammarion). Dans cette optique, l'écrivain contemporain, en bon rat de bibliothèque, a fait toutes les recherches nécessaires pour restituer Londre dans les années 1880 et ainsi rendre son idole crédible. La personnalité de Kipling est bien visible : le grand homme de lettres fait des soliloques, participe à des dîners mondains qui l'ennuient parfois profondément et rencontre d'autres écrivains, tel Henry James...

Sigmund Freud

L'interprétation des meurtres

Autre roman policier qui nous emmène cette fois dans le New-York du début du XXème siècle pour nous présenter les débuts de la psychannalyse de façon insolite avec le détective Sigmund Freud lui-même ! Jed Rubenfeld n'a pas eu froid aux yeux lorsqu'il s'est lancé dans l'écriture de L'interprétation des meurtres. Il s'est documenté encore et encore, si bien qu'on y croit dur comme fer ! Un premier roman qui fait mouche.

Patrick Modiano

Les années insulaires

Patrick Modiano fait partie des rares chanceux qui se sont redécouverts en tant que héros de romans. En 2014, Philippe Le Guillou a publié ses Années insulaires (éditions Gallimard) dans lequel nous suivons l'histoire de Modiano alors qu'il n'est encore qu'une jeune écrivain débutant dans les années 1960-70. Invité par Georges Pompidou, il assiste notamment à une projection privée du film Le Cercle rouge (Jean-Pierre Melville, 1970) à l'Elysée.

Mais ce n'est pas tout : l'auteure Pauline Dreyfus a elle aussi décidé de mettre en scène Modiano dans son roman Le déjeuner des barricades (août 2017, éditions Grasset). Dans ce récit, le jeune Patrick Modiano a publié sa toute première oeuvre, La Place de l'Etoile, et se retrouve à l'hôtel Meurice pour recevoir le prix Roger-Nimier lors de la journée du 22 mai 1968.

Frédéric Beigbeder et Michel Houellebecq

La carte et le territoire

Prix Goncourt 2010, La Carte et le territoire de Michel Houellebecq met en scène avec humour Frédéric Beigbeder et Michel Houellebecq himself dans un univers cynique et désenchanté. Fait encore plus notable dans ce récit : Houellebecq n'est pas le personnage principal et il apparaît volontairement comme un écrivain associal et tactiturne.

Boris Schreiber

Borinka

Toujours en 2010, Pierre Drachline (décédé en 2015) nous offre l'un de ses derniers romans Borinka, un récit mouvant et rempli de nostalgie qui évoque son ami Boris Chreiber (prix Renaudot 1996, décédé en 2008), sous un pseudonyme facilement reconnaissable pour ses admirateurs...

 

Pour aller plus loin...

Découvrez toutes nos Anecdotes insolites 

Explorez notre rubrique Lecture