5 romans de Neil Gaiman à lire absolument

Neil Gaiman
© Ulf Andersen / Getty Images

Neil Gaiman... Si ce nom ne vous dit rien, courez en librairie et prenez tout, car rien n'est à jeter! Des romans, des recueils de nouvelles, et dernièrement un petit ouvrage sur la mythologie scandinave. Si les comics vous bottent, pensez à L'homme de sable - The Sandman -, conçu et scénarisé par notre sujet du jour !

Neil Gaiman, citoyen de sa Majesté, né l'année de l'élection de J.F. Kennedy, est un personnage qui a de quoi nous rendre jaloux : imaginatif, décalé, lugubre et joyeux à la fois, les pieds sur terre et la tête quelque part en haute altitude. Bref, bien barré et bien dans son époque. Dans ses histoires, on rencontre des étoiles, des tueurs, des hippies, des boutons, des dieux inquiets, des égouts... Un inventaire à la Prevert, mais un inventaire des marges et des chemins de traverse. Ses histoires - car ce sont avant tout des histoires, et non des analyses sociologiques - se déroulent soit franchement ailleurs soit dans notre monde, mais alors plutôt dans la ruelle obscure que sur l'avenue bordée de boutiques de luxe. Cela pourrait n'être que glauque, poisseux et déprimant. C'est surtout charmant, pétillant, rafraîchissant, réjouissant.

Le message - que dis-je, l'injonction - est clair : lisez Neil Gaiman ! Au risque de se répéter, tout est excellent et ce peu importe l'ordre de parution. Toutefois nous n'avons pas résisté à l'envie de vous suggérer une petite liste subjective des romans de ce grand monsieur. 

Neverwhere

Neverwhere Neil Gaiman

Avec la technologie moderne, il est possible de modéliser un jumeau digital d'une ville - une version virtuelle dans un ordinateur - pour mieux la gérer. Pas de gestion municipale ici ! Juste Londres et sa version jumelle, parallèle, alternative. A la sauce Gaiman, cela donne "Neverwhere", une ville de Londres presque (c'est le mot important !) familière, mais où les habitants, les règles, les jeux de pouvoirs et la rationalité scientifique sont, disons, décalés... Une ville de Londres pas du tout familière après réflexion... Plongez-y un homme moderne - le personnage principal est un employé de bureau bientôt marié qui perd pied dans sa vie - et ce contraste - chaud / froid, ombre / lumière, droit / tordu, vous choisissez ! - permet à l'auteur de partir dans des envolées lyriques, sombres et lumineuses à la fois. Plongez sans hésiter dans cet autre Londres !

L'océan au bout du chemin

L'océan au bout du chemin

L'océan tient dans un seau, ne le saviez-vous pas? Et si vous plongez dans le seau, la surprise est de taille (comme pour les sacs à main, c’est beaucoup plus grand à l’intérieur que l’apparence extérieure l’indique...). Rajoutez tout de même des magiciennes, de l'adultère, une puce hostile, des souvenirs enfouis qui se libèrent, le sort de ce monde et de quelques autres... L’histoire se déroule à la fois à la campagne et dans un autre monde, entre passé et présent. Elle est vue à travers un regard de sept ans, mais aussi des yeux d'adulte.

L'étrange vie de Nobody Owens ("The graveyard book")

L'étrange vie de Nobody Owens

On peut être élevé par des fantômes, chaperonné par un vampire, recherché par un tueur maniaque, tout en affrontant des goules, le tout avant dix-huit ans, et devenir une personne tout à fait convenable et équilibrée. Ce roman raconte pourquoi et comment Nobody (oui, son prénom est bien "Personne", joli clin d'oeil à Ulysse et au cyclope...) grandit dans un cimetière, les particularités d'une telle vie (oui, il y en a !) et les difficultés de s'intégrer dans la société avec un tel bagage. Du Neil Gaiman tout craché, mélangeant l'enfance, le merveilleux, l'horrible, l’apprentissage de la vie et les règles de bienséance.

American Gods

American Gods

Que se passe-t-il quand les croyances s'étiolent ? Quand des divinités sont oubliées ? Quand il y a concurrence entre le sacré et le profane ? Y a t'il un dieu de l'Internet ? Bienvenue au séminaire "Foi et Modernité" ! Non, soyons sérieux mais pas trop ! L'idée que les dieux et déesses vont et viennent au gré des croyances est presque commune (oserais-je mentionner Lanfeust de Troy...), mais Neil Gaiman met sa patte et ça groove avec une belle coolitude. L'Amérique moderne a fixé les standards occidentaux et le monde des Dieux en est bien chamboulé. Ceux en perte de vitesse, ceux montant en puissance, et tous les autres, cherchent leur place. Shadow sort de prison et se retrouve mêlé à ce conflit, fréquente Odin (enfin, plusieurs Odins) et est confronté à une succession de menues péripéties.

De bons présages (écrit avec le regretté Terry Pratchet) 

De bons présages

Si vous pensez à l’antechrist (certes peut-être pas au quotidien...), vous pensez 666, Damien, Iron Maiden... mais sûrement pas hippie et babacool ! Et que dire de la collusion entre serviteur du Ciel et suppôt des Enfers pour garder son job ! Ajoutez du Terry Pratchet à du Neil Gaiman et le résultat est un magnifique cocktail de loufoqueries, d’écologie, de chronique familiale, sans oublier les problématiques de sécurité dans les maternités. Bref, c’est très drôle !

Et n'oubliez pas Stardust, Coraline, Anansi Boys et quelques autres.

 

Pour aller plus loin... 

> Explorez notre rubrique Lecture

> Découvrez toutes nos Actus