10 romans à emporter à la plage cet été: Page 4 sur 10

10 romans à emporter à la plage cet été
© Pixabay

4. Andreï Kourkov, Le laitier de nuit (Levi)

Le laitier de nuit

Et pourquoi pas l’Ukraine ? Dans Pingouin,  Andreï Kourkov nous avait déjà conté l’histoire de Victor Zolotarev, journaliste au chômage qui adopte Micha, pingouin du zoo de Kiev en faillite, et gagne sa vie en rédigeant les nécrologies de personnes vivantes. Mais vouées à une mort certaine, dès leur nécrologie rédigée : « … les enterrements auxquels Micha était forcé de prendre part devenaient de plus en plus fréquents, comme si la mortalité des gens dont les amis ou la famille ne pouvait concevoir des obsèques sans pingouin avait grimpé en flèche. » L’auteur le consignait déjà :  « A chaque époque sa "normalité". Ce qui, auparavant, semblait monstrueux, était maintenant devenu quotidien, et les gens, pour éviter de trop s'inquiéter, l'avaient intégré comme une norme de vie, et poursuivaient leur existence. » Le Laitier de nuit, paru en français en 2010 est, cette fois, l’histoire d’un pharmacien de Kiev, assassiné après avoir inventé une boisson qui fait oublier la peur et la timidité. La métaphore avec la corruption n’est pas très loin : mais le récit est là, fait de personnages et d’animaux inclassables !