10 fictions littéraires en hommage à la Syrie: Page 7 sur 10

Une bibliothèque en Syrie © Pixabay

7. Ammar Abdulhamid, Dérèglements

Ammar Abdulhamid Dérèglements

L'auteur : 

Né en Syrie en 1966, Ammar Abdulhamid a séjourné pendant 8 ans aux Etat-Unis où il a étudié l'histoire et l'astoronomie. De retour à Damas en 1994, il devient professeur et traducteur, mais aussi consultant en relations internationales. Militant des droits de l'homme, il a créé la fondation Tharwa, dont le but est de promouvoir la démocratie. Après avoir subi de grosses pressions de la part du régime de Bashar-Al-Assad, l'auteur fut obligé de fuir la Syrie. Il vit actuellement aux Etats-Unis. Son premier roman, Dérèglements, a été publié en 2002. 

L'histoire : 

Ce roman tourne autour de 4 personnages vivant à Damas : Hassan, fils d'un cheik local, déchiré entre le poids de ses obligations familiales et des pulsions sexuelles stimulées par une étrange et violente sensibilité au sang menstruel ; Wisam, malheureuse dans son mariage et découvrant dans l'homosexualité l'épanouissement et la tendresse ; Nadim et Kindah, couple d'intellectuels progressistes vivant sous la perpétuelle surveillance des autorités. Dans un récit kaléidoscopique, où alternent fragments de journaux intimes, anecdotes et extraits de livres, l'écrivain s'immisce dans l'intimité et le quotidien de ses personnages, accompagne leurs ruses, leurs réflexions et leurs luttes. Il se livre de fait à une véritable radiographie de la société syrienne contemporaine, dont on découvre ici la face souterraine et effervescente. Mais Dérèglements peut aussi se lire comme un utile et joyeux manuel de survie en temps d'oppression.