10 fictions littéraires en hommage à la Syrie

Une bibliothèque en Syrie © Pixabay

 

Pour rendre hommage aux terribles évènements qui touchent la Syrie en ce moment, voici 10 oeuvres issues de la littérature syrienne afin de nous rappeler que les mots sont plus forts que les bombes. Les auteurs syriens ont eu recours aux livres pour résister contre toute cette violence. Prendre connaissance de cette littérature engagée, c'est déjà faire un geste vers tous les civils d'Alep, innocents pris au piège des bombardements et des massacres. 

"Je suis certain que la révolte en cours aura des conséquences extrêmement positives sur le plan littéraire. Les Syriens n'imaginaient pas eux-mêmes qu'ils étaient aussi assoiffés de liberté...", affirmait l'écrivain franco-syrien Farouk Mardam-Bey en octobre 2011 lors d'une interview accordée au Figaro Littéraire

Poètes, romanciers, écrivains pour la jeunesse... Plongez dans les plus belles oeuvres des auteurs syriens.

1. Khaled Khalifa, Eloge de la haine

Khaled Khalifa

L'auteur : 

Khaled Khalifa est né en 1964 à Alep. Après des études de droit, il se consacre entièrement à l'écriture. Scénariste et écrivain, il a également fondé la revue culturelle Aleph. Ses 3 romans font de lui l'un des écrivains syriens les plus célèbres. Eloge de la haine, publié en 2011 chez Actes Sud, a été nominé en pour le prix international du roman arabe. 

L'histoire : 

Une jeune syrienne d'Alep, élevée dans la plus pure tradition musulmane, croit trouver sa liberté en rejoignant un mouvement fondamentaliste qui l'initie aux luttes jihadistes. De l'embrigadement volontaire à la prise de conscience rédemptrice (en passant par la case prison), Khaled Kalifa restitue, à travers ce douloureux parcours et cette confrontation conflictuelle à l'altérité, l'affrontement entre les deux forces - l'islamisme et le despotisme - qui ont ravagé la Syrie tout au long des années 1980, et met fin à l'amnésie que les Syriens se sont longtemps imposée.