10 fictions littéraires dont l'art est au coeur de l'intrigue: Page 8 sur 10

10 fictions littéraires dont l'art est au coeur de l'intrigue
Pablo Picasso " Femme couchée lisant ", 1939, Musée Picasso, Paris, Photo RMN ©

Orhan Pamuk, Mon nom est rouge 

Orhan Pamuk

Gros pavé de 800 pages lui aussi, Mon nom est rouge est un roman policier au suspens magistral. Lors de l’hiver 1591, à Istanbul, l’un des quatre peintres miniaturistes de l’atelier du sultan s’est fait assassiner. Qui est l’assassin et pourquoi l’avoir tué ? A travers ce récit historique que Pamuk a mis des années à écrire, nous voyageons dans une Turquie du XVIe siècle avec une question essentielle en tête : comment s’accomplit l’œuvre artistique ? 

Chaque chapitre nous fait découvrir un nouveau narrateur et les descriptions sont si bien détaillées que l’on croirait avoir les images sous les yeux. Une merveille ! 

Citation :

La peinture est silence pour l'esprit et musique pour l'oeil.