10 demeures d'écrivains à visiter en France

château de combourg
© Château de Combourg - site officiel

A l’occasion des vacances ou juste pour une escapade le temps d'un week-end, rien de mieux que d’allier tourisme et littérature en visitant des demeures de grands noms de la littérature. Que ces batisses aient été réaménagées en musées ou laissées telles que les célèbres écrivains ont dû les connaître, elles vous promettent des visites atypiques mêlant histoire, littérature et beaux paysages. 

1 - En Bretagne : Chateaubriand au château de Combourg

Chateau de Combourg

© Château de Combourg

L’auteur des Mémoires d’outre-tombe a passé sa jeunesse dans cette forteresse médiévale. Elle est perdue dans la campagne bretonne, isolée du monde, entourée de bois dans lesquels le jeune homme aimait à s’isoler. A la visiter, on comprend l’influence décisive qu’ont eu ces quelques années sur la formation de son caractère mélancolique et sensible. Si vous en avez le temps, allez à Saint-Malo admirer la maison natale de Chateaubriand. Vous pourrez aussi vous recueillir sur sa tombe, située conformément à son voeu face à la mer, sur l’îlot du Grand Bé, accessible à pied à marée basse.

L'adresse

23 Rue des Princes

35270 Combourg

Plus d'infos sur le site officiel du château de Combourg

2 - En Provence :  le Mas d’Alphonse Daudet 

Mas de la Vignasse Alphonse Daudet

© Musée Daudet

Le Mas de la Vignasse est une habitation bourgeoise cossue, propriété de la famille maternelle de l’écrivain. La visite du mas permet de découvrir l’histoire et le fonctionnement de la sériciculture (ou élevage du vers à soie), ainsi que les traditions ardéchoises. En effet, les parents Daudet, tisserands et négociants en soie de génération en génération, y élevaient le vers à soie et le jeune homme y passait ses vacances. On retient particulièrement de Daudet ses contes, regroupés dans le recueil des Lettres de mon moulin. Il est aussi connu pour la série de romans Tartarin de Tarascon, dans lesquels il dresse le portrait d’un voyageur provençal, héros naïf à la Don Quichotte. Il a sans doute trouvé une matière à exploiter dans ces vacances de jeunesse à la campagne dans la demeure de son oncle, puis plus tard dans celles passées par exemple dans le village de Fontvieille (où se trouve aussi un musée qui lui est consacré). On sait aussi qu’il fut un grand ami de Frédéric Mistral, vénéré comme le grand écrivain provençal du XIXème siècle. On oublie parfois que Daudet composa surtout des pièces de théâtre et de nombreux romans de moeurs et qu’il habitait Paris. La visite de ce mas contribue à donner cette image partielle de Daudet puiqu'elle en éclaire principalement l’aspect provençal du grand écrivain. Mais elle demeure d’un grand intérêt. 

L'adresse

710 Chemin de la Vignasse

07120 Saint-Alban-Auriolles

Plus d'infos sur le site officiel du Mas de la Vignasse

3 - Dans le Berry : le domaine de George Sand

Domaine de Nohant George Sand

© Maison du Lac

George Sand acquiert ce château du XVIIème siècle par héritage. Elle y a passé son enfance, puis des séjours réguliers lorsqu’elle habitait Paris. C’est aussi là qu’elle est décédée et elle repose dans le cimetière de la propriété. Romancière prolifique, une partie de son oeuvre se compose de récits champêtres, comme la Petite Fadette ou la Mare au diable, histoires d’amour ayant pour cadre la société paysanne du Berry. Visiter son domaine de Nohant permet de venir à la source de ces romans, dans le lieu où elle en a trouvé l’inspiration. La décoration et l’ameublement ont été quelque peu modifiés par les descendants de George Sand. Si l’on n’arpentera pas les pièces telles qu’elle les connut, on aura au moins le spectacle d’un domaine magnifique par son architecture et son jardin. On peut aussi observer des objets qui lui ont appartenus, comme les marionnettes qu’elle fabriquait elle-même et leur théâtre. En outre, pendant les mois de juin et juillet, le domaine de Nohant est le cadre d’un festival de musique consacré à la période romantique et dont Chopin est la figure majeure. Il fut en effet l’amant de George Sand et il habita au château pendant les sept années que dura leur liaison. Architecture, histoire, littérature ou musique, le château de Nohant vous intéressera forcément.

L'adresse

2 Place Saint Anne

36400 Nohant-Vic

Plus d'infos sur le site officiel de la maison de George Sand

4 - Dans l'Aisne : Jean de La Fontaine à Château-Thierry

Maison musée Jean de La Fontaine

© Jean de La Fontaine à Château Thierry 

L’auteur des célèbres Fables est né dans cette demeure de l’Aisne et y vécut avant de la vendre à l’âge de 55 ans. Fils d’un Maître des eaux et forêts (personne chargée de surveiller les bucherons, riverains et ouvriers sur un territoire, de constater l’état des forêts et rivières, de dresser des procès verbaux), il exerça lui-même cette charge. La visite de sa maison natale et une promenade dans les paysages environnants permettent de comprendre d’où lui est venue une telle imagination pour créer les personnages animaux qui peuplent ses fables. On découvre aussi des facettes moins connues de l’auteur et de son oeuvre : La Fontaine a par exemple composé des contes libertins, qui sont particulièrement mis en valeur dans le salon. 

L'adresse

12 rue Jean de la Fontaine
02400 Château Thierry

Plus d'infos sur le site officiel du musée Jean de La Fontaine

5 - Au Pays-Basque : Edmond Rostand à la Villa Arnaga 

Villa Arnaga Edmond Rostand

© Villa Arnaga

Originaire de Marseille, connaissant la renommée littéraire à Paris, c'est pourtant à Cambo-les-Bains, au Pays Basque qu’Edmond Rostand a choisi de se faire bâtir une demeure étonnante. L’architecture est de style néo-basque, la décoration et l’ameublement mêlent plusieurs influences : hall de style anglais, salon chinois, boudoir art nouveau. Le parc associe un jardin à la française avec un jardin anglais, le tout entouré de bois. La demeure montre les goûts éclectiques du dramaturge qui a signé avec Cyrano de Bergerac l’une des oeuvres les plus connues du répertoire français mais aussi l’une des plus complexe à mettre en scène par la nombre de ses personnages et la difficulté du rôle-titre. L’auteur, l’oeuvre et la demeure présentent la même originalité. 

L'adresse

Route du Docteur Camino

64250 Cambo-les-Bains

Plus d'infos sur le site officiel de la Villa Arnaga

6 - En Bourgogne : la Maison de Colette

Maison de Colette

© Maison de Colette

Colette a vécu jusqu’à ses 18 ans dans cette demeure bourgeoise de Bourgogne, jusqu’à ce que des soucis financiers obligent sa famille à la vendre. Elle s’est ensuite mariée et partit habiter Paris où elle participa à la vie littéraire exubérante de la capitale. Cependant Colette évoque sans cesse, par petites touches d’abord, puis en se confiant avec sincérité dans ses romans à tonalité fortement autobiographique la maison de son enfance, sa région natale et ses années de bonheur en famille. Elle retrouvera sa chère maison à l’âge de 50 ans. C’est une maison bourgeoise, aux murs recouverts de papiers peints et de boiseries authentiques, meublée d’une riche bibliothèque, que nous visitons. La maison de Colette telle qu'elle la connut et qu'elle l’évoque avec nostalgie, et non un musée.

L'adresse

10 Rue Colette

89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye

Plus d'infos sur le site officiel de la maison de Colette

7 - En Charente : Alfred de Vigny dans le domaine du Maine Giraud 

Logis du Maine Giraud à Champagne Vigny

© Maine Giraud

Ce domaine séduira les amateurs de vin autant que de littérature. Il est situé en Charente, terre du Cognac et du Pineau et produit ces deux alcools. Mais il est aussi un haut lieu littéraire. Alfred de Vigny en fait l’acquisition alors que la demeure du XVème siècle est presque en ruines. Il la restaure, et s’il n’y a habité que quelques années, il aimait à y passer de longs moments seul. Il s’isolait notamment dans une tourelle pour écrire, et y a composé le poème la Mort du Loup. Il y a surtout médité et lu, et se plaisait à de longues promenades dans la campagne charentaise. On pourra l’imiter en y passant une paisible après-midi.

L'adresse  

Le Maine Giraud

16250 Champagne-Vigny

Plus d'infos sur le site officiel du domaine du Maine Giraud

8 - Dans les Yvelines : Alexandre Dumas au château de Monte Cristo

Château de Monte Cristo Marly Alexandre Dumas

©  Sortir en Yvelines 

Cette magnifique bâtisse est étonnante : datant du milieu du XIXème siècle, elle présente cependant un style néo-renaissance. Elle est accompagnée d’un bâtiment de style néogothique, que Dumas appelait son cabinet de travail. Cette architecture surprenante témoigne de l’imagination débordante du grand romancier. Elle nous plonge immédiatement dans un univers littéraire : Dumas a donné à sa demeure le nom du comte de son roman historique le comte de Monte Cristo. Le cabinet de travail dans lequel il s’isolait à la manière d’une prison était surnommé le Château d’If, telle la forteresse située au large de Marseille dans laquelle le comte est détenu. Les titres de ses oeuvres les plus célèbres figurent sur la façade, des portraits de certains des héros auxquels il a donné vie ont été sculptés dans la pierre. Enfin, au-dessus de chaque fenêtre du rez-de-chaussée, Dumas a fait installer des tableaux de grands auteurs français. 

L'adresse

Chemin du hauts des Ormes

78560 Le Port-Marly

Plus d'infos sur le site officiel du château de Monte Cristo

9 - Dans l'Eure-et-Loir : Proust dans la maison de tante Léonie

Maison de Tante Léonie Combray Prosut

©  Illiers-Combray

Qui ne connaît de la Recherche du temps perdu au moins l’épisode de la madeleine ? Le narrateur mange un morceau de madeleine trempé dans une cuillerée de thé. Les sensations qu’il éprouve alors font peu à peu ressurgir en lui un souvenir profondément enfoui : sa tante Léonie lui en donnant un morceau chaque dimanche matin lorsqu’il venait lui dire bonjour dans sa chambre. La Tante Léonie de la Recherche serait Elizabeth Proust, dans la propriété de laquelle Marcel Proust passait ses vacances de Pâques et d’été. Et Combray serait donc le village d’Illiers, rebaptisé depuis Illiers-Combray. On retrouve dans cette demeure bourgeoise de province le charme et le calme qui en firent un lieu de nostalgie pour Marcel Proust. On s’attendrit à parcourir les pièces qu’il décrit avec une telle précision dans son roman. On y observera aussi des objets, lettres et documents légués par sa famille et qui composent des témoignages de son oeuvre et de sa vie.

L'adresse

Place Lemoine

28120 Illiers-Combray

Plus d'infos sur le site officiel de la ville d'Illiers-Combray

10 - A Paris : la maison de Balzac 

Maison de Balzac

© Théophile Gautier 

Romancier à succès, Balzac fut cependant confronté toute sa vie durant à des problèmes financiers. C’est pour fuir ses créanciers qu’il habita pendant 7 ans dans cette demeure parisienne qui présente la particularité d’avoir deux entrées différentes. On peut visiter l’appartement qu’il occupait, ainsi que le reste de la maison, qui a été aménagé en musée. Y ont été réunis des documents, lettres et manuscrits, ainsi que d’autres objets plus incongrus, telle la canne à turquoise du romancier. Ce musée séduira les admirateurs de la Comédie humaine, par sa fresque de près de 15 mètres qui référence 1 000 des 6 000 personnages de l’oeuvre de Balzac. Mais il attirera aussi les amateurs de poésie car un espace est consacré à Théophile Gautier, au titre de l’amitié qui l’unissait à Balzac. Un fond d’oeuvres graphiques constitue aussi un tableau de la société littéraire de l’époque. Une visite intéressante à plusieurs titres donc.

L'adresse

47 Rue Raynouard

75016 Paris

Plus d'infos sur le site officiel de la maison de Balzac

 

Simples maisons ou châteaux, en province ou à Paris, un grand choix de visites littéraires vous attend. N’hésitez plus, marchez à votre tour sur les traces de vos auteurs préférés.

 

Pour aller plus loin...

> Découvrez toutes nos sorties culturelles

> Explorez notre rubrique inspirations